Une soirée au Royal Opera House de Londres

Il y a quelques mois, j’ai décidé de m’offrir une sortie dans un lieu mythique de la culture londonienne. J’ai donc réservé un ticket pour assister à un ballet au Royal Opera House de Londres. Le ballet en question ? La Belle au bois dormant de Tchaïkovski, par la troupe du Bolshoï. Quelques mois plus tôt, j’étais voir la version de ce même ballet par Matthew Bourne au New Wimbledon Theatre. Malgré toutes le bien que j’ai pu en entendre dire, ce spectacle m’avait laissée de marbre. J’ai attribué ma déception au manque d’orchestre live. Avec une bande audio préenregistrée, il est bien difficile de caler l’émotion des pas de danse à celle des notes dramatiques. J’attendais donc avec impatience de voir ce nouveau spectacle et de passer une soirée à l’opéra. En plus, avec la réputation du Bolshoï, je ne pouvais n’être qu’émerveillée. Enfin, c’est ce que je croyais…

Image

J’avais acheté une place à 32£, plutôt en hauteur, néanmoins bien centrée. Le site du Royal Opera House permet en effet de visualiser sa place, ainsi que la vue que l’on aura sur la scène. Il est possible d’aller au Royal Opera House, pour 5£ mais pour ce prix là vous devrez rester debout. Étant donné que la plupart des ballets et opéras durent près de 3 heures, je ne suis pas sûre que cela soit réellement un bon plan. Ma place à 32£ était donc l’une des moins chère, assise et sans obstacle venant obstruer une partie de la scène. Un bémol, néanmoins. Pas d’accoudoirs. Je pensais naïvement que cela ne me poserait pas de problème. Après tout, je peux très bien garder mes mains sur mes genoux. Malheureusement, je me suis retrouvée avec un voisin un peu musclé qui ne faisait pas de même et me comprimait dans mon siège. En outre, le spectacle était plutôt fade et dépourvu d’émotion. Ce n’est pourtant pas compliqué de conférer de l’émotion avec une histoire comme La Belle au bois dormant. Á l’entracte, j’ai donc décidé de couper court à cette soirée décevante et de rentrer chez moi. J’attends toujours de voir une version de La Belle au bois dormant qui me transporte.

Au fait, savez-vous que vous pouvez me suivre sur Facebook ? Ne soyez pas timide, c’est par là ! Vous pouvez également cliquer sur l’onglet
« Suivez-moi sur Facebook » en haut du site. À très vite !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s