La Wallace Collection

 Après le Geffrye Museum et le Sir John Sloane Museum, voici une autre alternative si vous avez déjà visité les grands musées de Londres que sont le British Museum ou la National Gallery.

presque sept 005

 La Wallace Collection : une histoire de famille pimentée

 La Wallace collection est une ancienne collection privée établie comme musée par Lady Wallace, la veuve de Richard Wallace, un homme de la petite noblesse britannique et collectionneur d’art. Rien de surprenant à priori ! Il est courant que les riches aristocrates sans héritiers fassent don de leurs collections d’art à l’état. Seulement, la famille Wallace est loin d’être une famille ordinaire. En effet Richard Wallace est le fils naturel d’Agnes Jackson et soit-disant de Richard Seymour-Conway, 4e marquis de Hertford. Son grand-père, si on accepte cette filiation, était Francis-Charles Seymour, un des plus grands libertins de la Régence qui débuta la collection et de Maria Emilia Fagnani, femme dont trois hommes se disputèrent la paternité dont le 4e duc de Queensberry. Bref, l’histoire familiale de la famille Wallace a plus de rebondissement qu’un épisode de Downton Abbey !

 Une collection qui met l’art français et flamand à l’honneur

 La Wallace Collection abrite une collection variée de peintures, sculptures, meubles, céramiques et armes du XVIe au XIXe siècle. On y trouve beaucoup des pièces françaises comme des peintures de Poussin, Watteau et Fragonard, ainsi que du mobilier versaillais et de la porcelaine de Sèvres. L’école flamande est aussi particulièrement bien représentée avec des œuvres de Rembrandt et de Rubens.

 Quelques pièces phares :

  •  une commode ornée de bronze qui meublait la chambre de Louis XV à Versailles

  •  La balançoire de Fragonard

  •  un portrait de Madame de Pompadour par François Boucher

  •  Le cavalier riant de Frans Hals

  •  un bureau de Marie-Antoinette, qui se trouvait autrefois au Petit Trianon

 Comment visiter la Wallace Collection

 Si vous vivez à Londres, je vous conseille d’effectuer la visite en plusieurs fois. Ce n’est peut-être pas aussi grand que la National Gallery, mais on peut facilement y passer une demi-journée. Si vous avez moins de temps – et d’ailleurs aussi si vous en avez – et si vous parlez anglais, commencez par une visite guidée. Elles se déroulent tous les jours à 14h30 et durent une heure. C’est peut-être une question de chance, mais je dois dire que la guide que j’ai eu était vraiment passionnante et pleine d’anecdotes ! Vous pouvez aussi vous référer au livrets qui se trouvent dans chaque pièces et décrivent les différentes œuvres ou louer un guide-audio – disponible en français.

 Au fait, savez-vous que vous pouvez me suivre sur Facebook ? Ne soyez pas timide, c’est par là ! Vous pouvez également cliquer sur l’onglet « Suivez-moi sur Facebook » en haut du site. À très vite !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s