Découverte du campus universitaire canadien

Ma première expatriation date de 10 ans. C’était en septembre 2004, j’ai donc loupé l’anniversaire exact. Je suis partie au Canada, à Saskatoon, dans la Saskatchewan, dans le cadre d’un échange universitaire. Je vais tenter de me souvenir des petites choses du quotidien, des différences et des expériences qui m’ont marquées au cours de mon expatriation au Canada.

Le choc culturel a débuté dès mon deuxième jour à Saskatoon — je suis arrivée tard la veille. Je devais finaliser mon inscription à l’université et retirer ma carte d’étudiant. Accompagnée de Sarah, l’une de mes colocataires — je vivais avec 5 Canadiennes — je me suis rendue à l’Université de la Saskatchewan. D’abord, c’était immense comparé avec mon université en France — les trois universités de Strasbourg n’avaient pas fusionné. Ensuite, ça ressemblait à un centre commercial. Il y avait des escaliers roulants, des cafés, des boutiques, une agence de voyage et —si je me souviens bien — un bureau de poste.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s