Le boulot où je suis restée le plus longtemps : Assistante d’attraction, Luna Park, Sydney, 3 mois

Luna Park est une chaîne de parcs d’attraction. Deux parcs sont implantés en Australie : un à Melbourne et un à Sydney. Celui de Sydney, où je travaillais, se situe de l’autre côté du célèbre Harbour Bridge et offre une très belle vue sur la baie de Sydney et sur l’Opéra. Mon travail à Luna Park se résumait principalement à faire des mouvements de pom pom girl (bras droit levé, bras croisés au dessus de la tête), à vérifier que les gens soient bien attachés, que les gamins soient assez grands pour accéder aux manèges et d’expliquer les règles de sécurité aux visiteurs. Contrairement aux apparences, ce n’était pas bien passionnant. Néanmoins, on pouvait accéder gratuitement aux attractions lorsqu’on ne travaillait pas.

Anecdotes relatives à mon travail à Luna Park, Sydney

  • Lorsque j’ai commencé à travailler à Luna Park, je partageais une chambre dans une auberge de jeunesse avec un Canadien et deux Irlandais (frère et soeur). Notre dortoir ayant été réservé pour les vacances d’été par d’autres voyageurs, nous étions dans l’obligation de trouver un appartement. Initialement, nous voulions vivre au bord de la plage (vers Bondi ou Clovelly). Cependant, les appartements là-bas partaient comme des petits pains et la plupart du temps, nous n’avions même pas le temps de les visiter. La date où on allait se retrouvait à la rue approchant, nous nous sommes résolus à louer un 3 pièces non meublé dans le quartier de Redfern, On dormait sur des matelas gonflables, un de mes colocs avait trouvé une télé quelque part et on dînait assis par terre sur du papier journal. De plus, il a fallu plusieurs semaines pour convaincre mes colocataires de louer un frigo ! L’argument gagnant : « Ça permet de garder les bières au frais ». La fête de Noël à Luna Park m’a permis d’ajouter un peu de confort à mon intérieur, puisque j’ai gagné une chaise de camping.  Un luxe étant donné la situation !

  • Un soir, des clients ont insisté pour faire un dernier tour de manège peu avant la fermeture du parc. « On est venu de loin, s’il te plait, s’il te plait. ». Comme je suis trop gentille, j’ai dit oui. J’avais tout de même envie de rentrer chez moi et donc je me suis donc dépêchée. Résultat, j’ai trébuché et je suis tombé tête en avant sur un sol en métal rugueux. Heureusement, j’ai eu le réflexe de me rattraper avec mes mains, Mes mains et mes genoux étaient tout de même bien écorchés. On ne croirait pas, mais c’est dangereux de travailler dans un parc d’attraction !
Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s