Mon tour de l’Australie : visite éclair de Melbourne

Melbourne

Je n’ai passé que quelques jours à Melbourne. Comme j’avais déjà passé plus de quatre mois à Sydney, je n’avais pas vraiment envie de m’attarder dans l’autre métropole australienne. Je vous avouerais que Melbourne m’a plutôt déçue. J’en avais pourtant entendu dire tellement de bien. Peut-être est-ce une ville agréable à vivre, mais en tant que touriste je n’ai pas vraiment été séduite.

Le mythique tramway de Melburne

À voir aux alentours de Melbourne

  • La Great Ocean Road, qui longe la côte entre les villes de Torquay et Allansford et passe devant les douze apôtres, un groupement d’aiguilles calacaires formée par l’érosion qui dépassent de l’eau. Attention néanmoins à ne pas chercher absolument douze formations : il n’y en a que huit !
  • Les Grampians, un parc national montagneux abritant des sites rupestres, des chutes d’eaux et une faune variée. En janvier 2006, soit trois mois avant ma visite, la moitié du parc avait été détruit par un incendie.
  • Sovereign Hill, un ancien réseau de mines d’or situé à Ballarat transformé en un musée de plein air recréant l’atmosphère de la ruée vers l’or avec des personnages en costumes d’époque et la possibilité d’admirer un pépite d’or d’une valeur d’environ 100 000 euros.
  • Phillip Island, une île à l’est de la péninsule de Mornington. On y trouve des colonies de manchots pygmées. Je n’y suis pas allée puisque j’avais déjà vu des manchots pygmées en Tasmanie.
Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s