Une semaine au Portugal : un week-end à Porto

Vendredi

En quittant l’auberge, je commence par emprunter le chemin vers la gare de Rossio pour retourner à Sintra. Néanmoins, mon genou me faisant encore souffrir et n’ayant pas le courage de trimbaler mon sac à main géant, cadeau du Père Noël – j’ai d’ailleurs fait forte impression sur les réceptionnistes avec ma grande besace pour une semaine de vacances – je me suis ravisée et j’ai décidé d’aller directement à Porto. Le trajet a duré environ 3h30 et m’a coûté 20 ou 25 euros. Il y a aussi des trains plus rapides, mais un peu plus chers.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je suis arrivée à Porto vers 15h30, ce qui m’a permis de poser mes affaires dans mon BnB et de flâner un peu aux alentours. Je suis passée par hasard devant la librairie Livella, qui était sur ma liste des endroits à visiter. JK Rowling, l’auteure de la série Harry Potter, a vécu au Portugal et se serait inspirée des escaliers de cet établissement pour décrire ceux de Poudlard. L’entrée coûte 3 euros – j’imagine que les touristes qui venaient juste faire des photos faisaient fuir les clients – mais elle peut être déduite de l’achat d’un livre. On trouve des ouvrages dans différentes langues dont le français. J’ai opté pour une traduction d’un roman portugais, L’autre moi de José Saramago – qui est d’ailleurs excellent. Je suis aussi passée devant une jolie petite église dont la façade était recouverte d’azulejos et devant un point de vue sur Porto.

Samedi

Ma journée débute par un déménagement. Le chauffage ne fonctionnait pas dans ma chambre et le radiateur d’appoint est franchement bruyant. Mon BnB, le Poets Inn est d’ailleurs joliment décoré et chaque chambre porte le nom d’un écrivain. Ma première chambre, Genet, était isolée des autres chambres et donc plus calme. La seconde, Durell, était plus dans le passage, mais elle était agrémenté d’un bureau et une citation au mur. J’avais dit en passant la veille en mentionnant le problème de chauffage que j’étais un peu déçu qu’il n’y ait pas de citation sur le mur de ma chambre. L’idée de départ pour le samedi était de faire une croisière sur le Douro. Lorsque j’avais réservé mes billets un peu après Noël, le temps à Porto était ensoleillé. Aujourd’hui, ils annonçaient 100% de chance de pluie. Une croisière ou un tour en train semblait donc de l’argent jeté par les fenêtres, je me suis contentée de me promener en long en large et en travers le long du fleuve Douro sous la pluie. Je parle beaucoup de pluie dans mon récit, mais honnêtement, il a plus 95% du temps. En plus, la pluie portugaise est terrible ; même en m’abritant sous des arrêts de tram, j’étais trempée. Le soir, pour me consoler un peu du mauvais temps qui a mis à mal mes plans, je me suis offert un dîner au café Guarany, un resto un peu chic – j’avais même un serveur qui parlait français – avec un concert de fado en toîle de fond. Le dîner, comme le concert de fado, étaient sympathiques sans être immémorables.

Dimanche

C’est mon dernier jour et je ne sais pas quoi faire. J’avais prévu de me poser dans un café et de bouquiner, mais tous les établissements où je voulais aller sont fermés le dimanche – on prend de mauvaises habitudes quand on vit à Londres. Je marche donc à la recherche d’un endroit qui m’inspire et finalement surprise par la pluie (oui encore elle !), j’entre dans un café-restaurant pour essayer une franceshina, une spécialité de Porto dont le nom signifie « petite Française » et dont on dit qu’elle dériverait des troupes napoléoniennes qui consommaient du pain et du fromage avec n’importe quelle viande sandwich avec de la saucisse de porc assaisonnée, de la saucisse fraîche, du jambon et de la viande de bœuf, le tout recouvert de fromage. Bref, c’est un peu un hybride entre un croque-monsieur, un hamburger et un hot-dog. En retournant vers le métro pour aller à l’aéroport, je suis aussi tombée sur un centre commercial ouvert le dimanche. Je ne suis pas très shopping en vacances, mais j’aurais pu passer ma journée là plutôt que de me perdre sous la pluie.

À lire également sur le thème du Portugal

Lisbonne en 4 jours

Escapade au Portugal – Lagos, reine de l’Algarve

Publicités

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s